Agriculture

La FAO participe à la Semaine de l’eau du Caire

11 octobre 2018, Le Caire – L’escalade de la pénurie d’eau est l’un des plus graves défis auxquels sont confrontés les pays du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord (NENA). La croissance démographique au rythme rapide, le chômage, la pauvreté, la modification des modes de consommation, l’urbanisation, la demande croissante en eau et en nourriture, les besoins en énergie croissants, la dégradation de l’environnement, le changement climatique, les catastrophes naturelles liées à l’eau sont autant de facteurs qui exercent une pression supplémentaire sur les ressources déjà limitées à travers la région.

Reconnaissant l’urgence et l’ampleur des problèmes liés à l’eau auxquels sont confrontés les pays de la région, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) participera activement du 14 au 18 octobre 2018 à la Semaine de l’eau au Caire, organisée par le Ministère égyptien des ressources en eau et de l’irrigation du Caire.

«La région du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord est l’une des régions les plus arides du monde, avec 10 fois moins d’eau disponible par habitant que la moyenne mondiale», a déclaré Pasquale Steduto, Coordonnateur régional du programme de la FAO pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord.

«L’accès à l’eau est un besoin fondamental de sécurité alimentaire, de santé humaine et d’agriculture, et la pénurie qui plane sur la région est un défi majeur qui nécessite une réponse urgente et massive», a ajouté M. Steduto.

La FAO apportera son expertise technique à environ quatre sessions du forum, en soulignant les défis et les solutions possibles liés à l’utilisation et la gestion des ressources en eau rares dans la région.

L’événement engagera tous les groupes qui ont un intérêt pour l’eau, les gouvernements, les représentants de la société civile, les universités et les parties prenantes de la région dans les débats sur les politiques et actions en matière d’eau actuelles et sur leur efficacité à contribuer à la sécurité de l’eau des pays de la région.

Au cours de cet événement, la FAO présentera des idées qui pourraient aider les pays de la région à identifier et à rationaliser leurs politiques, leur gouvernance et les meilleures pratiques en matière de gestion de l’eau dans l’agriculture, ce qui peut considérablement contribuer à dynamiser la productivité agricole, à améliorer la sécurité alimentaire et à préserver les ressources en eau.

La contribution de la FAO à la Semaine de l’eau au Caire fait partie de l’Initiative régionale sur la rareté de l’eau lancée en 2014 pour promouvoir la coopération entre les pays NENA en vue d’une amélioration durable de la productivité agricole dans un contexte de rareté d’eau et de changements climatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.