Environnement

Deux ans après la COP 21, Paris abrite le “One Planet Summit”

Un Sommet international sur le climat, baptisé “One Planet Summit”, aura lieu à Paris aujourd’hui, le 12 décembre 2017. Il est conjointement organisé par la France, l’ONU et la Banque mondiale, deux ans jour pour jour après l’adoption de l’Accord de Paris sur le climat.
L’objectif, selon le portail web de ce sommet est “la lutte contre le réchauffement climatique, par le biais de la finance publique et privée”. De ce fait, la rencontre portera essentiellement sur la mobilisation de financements pour faire avancer des projets concrets, dans tous les domaines de la lutte contre le changement climatique : énergies renouvelables, transports propres, agriculture, bâtiments et villes durables, protection des populations face aux impacts du changement climatique”.
Ainsi, toujours le site de l’événement, le président français, Emmanuel Macron, le président du Groupe Banque mondiale, Jim Yong Kim, et le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, répondent “à l’urgence écologique pour notre planète, en réunissant à Paris les leaders internationaux et des citoyens engagés venus du monde entier”.
Le ministère français de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, estime que “ce sommet international s’inscrit dans l’agenda et la logique de la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Il s’attache particulièrement aux questions de financement des actions climat et à l’alignement des flux financiers qui permettront d’atteindre les objectifs de cet Accord”.
Plus de cinquante chefs d’Etat et de gouvernement sont attendus à ce sommet, notamment le président tunisien, Béji Caïd Essebsi, qui est accompagné par trois de ses conseillers ainsi que le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Riadh Mouakhar.
A noter que les Etats invités sont les plus engagés dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris et dans la recherche de solutions concrètes et efficaces pour lutter contre le réchauffement climatique.
Quant au programme de cette journée, il prévoit quatre panels thématiques: “Changer l’échelle de la finance pour l’action climat”, “Verdir la finance en faveur d’une économie durable”, “Accélérer l’action locale et régionale en faveur du climat”, “Renforcer les politiques publiques pour la transition écologique et solidaire”.
Parallèlement au “One Planet Summit”, de nombreux “side events” sont prévus les 10, 11 et 13 décembre dans la capitale française par des partenaires publics, privés et associatifs, afin de participer à la dynamique de mobilisation et à la mise en œuvre de solutions concrètes en faveur de l’action climat.
Du 7 au 15 décembre, “le train du climat” stationnera à la Gare de l’Est à Paris, afin de favoriser la rencontre entre les scientifiques et les différents publics autour des enjeux du changement climatique.
Pour rappel, la vingt-et-unième session de la Conférence des Parties (COP21) et la onzième session de la Conférence des Parties agissant en tant que réunion des Parties au Protocole de Kyoto (CMP) s’étaient déroulées du 30 novembre au 12 décembre 2015 à Paris. La conférence de l’ONU sur le climat s’est conclue sur l’adoption d’un accord historique pour lutter contre le changement climatique.
L’objectif principal de l’accord universel est de maintenir l’augmentation de la température mondiale bien en-dessous de 2 degrés Celsius et d’engager des efforts encore plus poussés pour limiter l’augmentation de la température à 1,5 degré Celsius au-dessus des niveaux préindustriels. C’est là la limite inférieure jugée cruciale pour la survie de nombreuses petites îles et de pays vulnérables.
En outre, l’accord vise à renforcer la capacité à faire face aux impacts du changement climatique.

source : webmanagercenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.