Environnement

Tunisie: Lancement du projet de développement des techniques de collecte des eaux de ruissellement

Le projet de développement des techniques de collecte des eaux de ruissellement visant l’adaptation aux changements climatiques pour une agriculture durable dans la région du Sud Est (les gouvernorats de Médenine, Gabès et Tataouine) a été lancé, jeudi, lors d’un atelier organisé, à cette occasion , à Djerba .

Elaboré par le ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche en collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture(FAO), ce projet qui intervient suite à une première expérience qui a démarré en 2013 et s’est achevée en 2015 à Chabet Smaala, à Matmata, (gouvernorat de Gabès) a donné des résultats positifs, notamment avec la création d’une dynamique dans la région.

“Cette expérience sera généralisée à tout le Sud tunisien pour une meilleure adaptation au climat, et ce, par l’élaboration d’un méga projet ” a indiqué le directeur général de l’aménagement et de la conservation des terres agricoles au ministère de l’agriculture, Hassen Chourabi.

De son côté, le ministre de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, Samir Taieb a souligné que ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la coopération entre le ministère de l’agriculture et la FAO a pour objectif de préserver les ressources naturelles (eau, sol..), selon une approche qui permet une meilleure adaptation aux changements climatiques et sa gestion de manière participative et durable entre tous les intervenants.

Le représentant de la FAO en Tunisie, Lamourdia Thiombiano a mis en exergue la coopération fructueuse entre l’organisation et le ministère de l’agriculture.

Il a présenté les nouveaux projets visant la préservation de l’eau et des sols dans les gouvernorats de Kairouan, Siliana et Zaghouan et les projets de développement des techniques de collecte de l’eau à Matmata , dans le cadre d’une coopération tripartite entre la Tunisie, la FAO et l’Italie.

Lamourdia Thiombiano a annoncé la création d’un centre d’excellence pour le développement durable des oasis à travers le bureau de la FAO pour l’Afrique du Nord.

Ledit centre constituera une source de l’information et une plateforme de spécialistes et de centres de recherche .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.