Environnement

Energies vertes au Maroc un secteur en pleine effervescence

Ces dernières années, le Maroc a marqué son engagement en termes de préservation de l’environnement et de lutte contre les changements climatiques en plaçant le développement durable au coeur de toutes ses stratégies nationales. En matière énergétique, les efforts du pays visent une transition vers une économie verte puisant dans des sources d’énergie renouvelables.

Ainsi, le processus de diversification du mix énergétique national se fixe comme objectif de porter la part de la capacité de production à base d´énergie renouvelable à 42% en 2020 et à 52% à l’acute;horizon 2030 pour un investissement de 30 milliards de dhs. Les principales sources d’énergie visées sont le solaire 20%, l’éolien 20% et l’hydraulique 12%.

Dans ce cadre, de nombreux programmes ont été initiés et commencent à porter leurs fruits, notamment le plan solaire marocain et le programme intégré de l’énergie éolienne.

Complexe NOOR : début d’une révolution solaire au Maroc

Lancé par sa Majesté le Roi Mohamed VI en novembre 2009, le plan solaire a pour objectif d’atteindre une capacité de 2 000 MW à l’horizon 2020 avec un coût d’investissement de 9 milliards de dollars.

La première tranche du projet a été lancée le 10 mai 2013 et a consisté en l’installation de la centrale NOOR I d’une capacité de 160 MW pour un coût d’investissement de 6,5 milliards de dhs. En février 2016, sa Majesté le Roi a procédé à son inauguration.

Les travaux des centrales NOOR II et NOOR III du complexe solaire d’Ouarzazate ont été également lancés en 2016 pour un coût estimé à 16,46 milliards de dhs et une capacité globale de 350 MW.

Un programme éolien ambitieux

Porter la puissance électrique d’origine éolienne de 280 MW en 2010 à 2 000 MW à l’horizon 2020 est un défi de taille que le Maroc est prêt à relever.

En effet, la mise en place de 4 parcs éoliens privés, à Foum El Oued, Akhfenir, Haouma et Tarfaya, a déjà permis au Maroc de disposer d’une capacité de 780 MW en énergie éolienne. D’autres projets de parcs éoliens sont prévus pour l’année 2017 entres autres un projet éolien intégré d’une capacité de 850 MW.

Source :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.